Dieu est un pote à moi de Cyril Massarotto

Résumé : 
 
L’un a une barbe de quelques jours, l’autre de millions d’années.
L’un vit sur terre, l’autre dans les nuages.
L’un est vendeur dans un sex-shop, l’autre a un métier qui réclame le don d’ubiquité.
L’un n’a pas beaucoup d’amis, l’autre aimerait parfois se faire oublier d’eux…
Vous ne voyez toujours pas de qui il s’agit ?
Et si Dieu avait décidé de faire de vous son meilleur ami ?
 
L’auteur :
 
Né en 1975, Cyril Massarotto vit à côté de Perpignan.
Il a longtemps écrit des paroles de chansons pour son groupe, Saint-Louis, avant de se sentir à l’étroit dans l’exercice. Il passe donc à la vitesse supérieure en 2006, et se lance dans l’écriture. Un an plus tard, alors qu’il surfe sur le net dans un bain bien chaud, une phrase résonne dans sa tête : « Dieu est un pote à moi ». Il sait alors qu’il tient son roman. Publié aux éditions XO, le livre a reçu le prix Méditerranée des lycéens en 2009, et a conquis le public, ainsi que 100 pages blanches et Je suis l’Homme le plus beau du monde, parus chez le même éditeur.
Instituteur puis directeur d’une école maternelle, Cyril Massarotto a décidé en 2008 de se consacrer à l’écriture et à la musique.
 
Editions : Pocket
Année de publication : 2008
Année d’éditions : 2011
Nombre de pages : 214

 
Mon avis :
 

J’ai lu ce livre pour le Baby Challenge Livraddict Contemporain. Le titre m’a amusé et j’apprécie les livres avec un petit côté « spirituel ». De plus, il est extrêmement bien noté par les lecteurs et est qualifié de coup de coeur à plusieurs reprises.
L’histoire commence par une révélation pour le héros principal : Dieu. Mais ce Dieu là ne correspond pas du tout à l’image que l’on peut s’en faire. Dieu fait des blagues en prenant diverses apparences ou en créant des hallucinations au héros. L’humour dégagé au début du livre ne m’a pas plu, très lourd et sans finesse. J’ai même pensé à interrompre ma lecture. Finalement j’ai poursuivi pour faire ma chronique.
J’ai déjà eu l’occasion de lire des romans avec une représentation divine comme dans Jésus m’aime de David Safier qui m’avait vraiment diverti, mais dans ce dernier, l’interprétation de la Bible était plus fidèle que dans Dieu est un pote à moi. D’ailleurs à part les termes de Dieu et de l’apocalypse, l’histoire n’est pas du tout inspirée de la Bible. C’est plutôt un amalgame d’idées diffuses. Je m’attendais à une comédie avec une pointe spirituelle mais je me suis trompée. 
Ce roman a été pour moi un mélange de plusieurs idées non abouties réunies dans un même livre. L’auteur débute sur une comédie puis subitement passe à une scène dramatique et alterne les deux styles sans lien. Comme si l’auteur n’avait pas su faire un choix sur le genre de son livre
Par exemple, j’ai trouvé une scène incohérente. Le personnage principal est envahi par le chagrin et dit à Dieu, qui n’a pas l’air atteint par la douleur de son ami, qu’il ne connaît pas la souffrance. Il s’ensuit une liste de scènes épouvantables d’une forte violence qui ne correspondent pas au reste du livre. D’abord, je ne comprends pas comment on peut dire à Dieu qu’il ne connaît pas la souffrance, la réponse paraît évidente. C’est un passage qui n’est vraiment pas nécessaire.
Par contre, j’ai trouvé très original le concept de suivre le personnage tout au long de sa vie, de ses 29 ans à sa mort. On y découvrira la fameuse question tant attendue que Dieu aborde au début du roman.
 
Contrairement à la plupart des chroniqueurs de la blogosphère, je n’ai pas réussi à accrocher au roman. Comme quoi la lecture, c’est vraiment une question de goût.
 
Ma note : 4/10
 
 
Publicités

5 réflexions sur “Dieu est un pote à moi de Cyril Massarotto

  1. Nadia dit :

    Je l'ai terminé et pour moi ce fut un coup d'♥
    J'ai vraiment aimé la manière, assez subtile, de l'auteur d'aborder les étapes de la vie… Passer du rire aux larmes est parfois notre quotidien à tous 🙂
    Tu avais raison en disant que la lecture, c'est une question de goût.
    Bonne semaine livresque !!!!
    Bisous ^^

    J'aime

  2. Anonyme dit :

    je l'ai lu il y a déjà pas mal de temps et je suis de ton avis. Comédie – Drame – Sinistrose…bref, un livre qui commence bien et finit mal.

    J'ai bien aimé quand même, mais il aurait mérité d'être mieux travaillé…je reste sur ma faim.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s