La ballade de Lila K de Blandine Le Callet

Résumé :
 
 Une jeune femme, Lila K., fragile et volontaire, raconte son histoire. Un jour, des hommes en noir l’ont brutalement arrachée à sa mère, et conduite dans un Centre, mi-pensionnat mi-prison, où on l’a prise en charge. Surdouée, asociale, Lila a tout oublié de sa vie antérieure. Son obsession : retrouver sa mère, recouvrer sa mémoire perdue. Commence alors pour elle un chaotique apprentissage, au sein d’un univers étrangement décalé, aseptisé, où les livres n’ont plus droit de cité…
 
L’auteur :
 
 Blandine Le Callet est née en 1969. Elle est maître de conférences à l’université Paris Est – Créteil et poursuit des recherches en philosophie ancienne et littérature latine sur les monstres dans la Rome antique (elle a publié un essai, Rome et ses monstres, paru en 2005 aux éditions J. Millon). Elle habite en région parisienne. Son premier roman, Une pièce montée, a remporté un grand succès auprès de la critique et du public en 2006. Il a reçu le Prix des lecteurs du Livre de poche en 2007.
 
Editions : Le Livre de Poche
Année de publication : 2010
Année d’édition : 2012
Nombre de pages : 355

 
Mon avis :
 
J’ai lu La ballade de Lila K dans le cadre du Baby Challenge Livraddict Contemporain. Je ne me souvenais plus du résumé au début de ma lecture. Je ne m’attendais pas du tout à ce genre de roman ! Je pensais être dans un roman contemporain alors que je me suis retrouvée dans un monde futuriste. Au fur et à mesure des pages, je réalise que j’ai été transportée dans la France des années 2100 où je découvre une société vivant sous une politique sécuritaire. Ses citoyens sont invités à vivre en permanence sous l’oeil des caméras du gouvernement, installées jusque chez eux « pour leur sécurité ».
J’aime beaucoup ce genre de contexte social qui me rappelle Hunger Games, Divergente ou Delirium. L’histoire se déroule en France et imaginer notre pays dans un siècle était très vraiment super. Enfin c’est glauque mais on connaît les lieux qui sont cités dans le livre et on peut se repérer géographiquement. Par exemple, Paris et sa banlieue est devenue un quartier bouclé, entouré d’un mur. Des nouveaux arrondissements ont ainsi été créés. Ce qui est en dehors de ce mur s’appelle la Zone. Elle est décomposée en district et comme pour les arrondissements de Paris, les numéros de district les plus grands sont ceux les plus loin de la capitale. Il faut un laisser-passer pour aller de la Zone à la Capitale et inversement. Le contrôle aux douanes se fait par des automates à l’apparence humaine.
L’auteur imagine un métissage parfait des citoyens du mondes. Il est visible par l’association de prénoms français et de noms étrangers.
 
Je me suis complètement laissée guider par l’auteur. Je ne savais pas où elle m’emmenait et quelle tournure allait prendre l’histoire. On suit Lila depuis ses 4 ans jusqu’à l’âge adulte. C’est une petite fille asociale et sa vie se passe principalement entre les quatre murs de sa chambre dans le Centre où elle est internée. Elle ne garde aucun souvenir avant son arrivée au Centre mais une chose lui reste en mémoire : retrouver sa mère. 
 
J’ai beaucoup aimé le contexte du roman avec cette société sécuritaire. Comme dit précédemment, j’ai associé ce livre à des romans dystopiques comme Hunger Games plein d’action et de suspens. Dans la Ballade de Lila K, il n’y a pas du tout d’action. Le livre est très plat, sans réel rebondissement. C’est une jeune fille qui n’a pas de vie sociale donc il n’y a pas plus de cinq personnages dans l’histoire. Je m’attendais à apprendre beaucoup plus de choses sur la Zone et ses habitants. 
 
Par contre, le système de narration est agréable car jusqu’au milieu du livre, on se demande à qui Lila raconte son histoire. Et si je pouvais, comme elle, j’adopterais un chat génétiquement modifié qui change de couleur de fourrure en fonction des saisons (bleu, jaune, rose…) ! 
 
Ma note : 7/10
 
 
Publicités

5 réflexions sur “La ballade de Lila K de Blandine Le Callet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s