Legend de Marie Lu

Résumé :

June est un prodige. À quinze ans, elle fait partie de l’élite de son pays. Brillante et patriote, son avenir est assuré dans les hauts rangs de l’armée. Day est le criminel le plus recherché du territoire. Originaire des quartiers pauvres, il sévit depuis des années sans que les autorités parviennent à l’arrêter. Issus de deux mondes complètement opposés, June et Day n’ont aucune raison de se rencontrer… jusqu’au jour où le frère de June est assassiné. Persuadée que Day est responsable de ce crime, June va le traquer… Mais est-elle prête à découvrir la vérité ?
 
L’auteur :
Marie Lu adore les dystopies – peut-être est-ce parce qu’elle est née en 1984 ? C’est en regardant le film Les Misérables qu’elle a eu l’idée de mettre en scène un hors-la-loi de génie et une enquêtrice exceptionnelle au XXIe siècle ! Avant de se consacrer exclusivement à l’écriture, Marie Lu était directrice artistique d’un studio de jeux vidéo. Elle vit en Californie et Legend est sa première trilogie.
 
Editions : Castelmore
Année de publication : 2012
Nombre de pages : 285
Mon avis :

J’ai découvert cette dystopie lorsque j’ai commencé à apprécier ce style littéraire, soit il y a un peu plus d’un an. Avec une amie, nous apportons un intérêt commun à ce style et je lui avais cité Legend lors d’une conversation. C’est finalement elle, des mois plus tard, qui me conseilla de le lire.
En lisant le résumé avant de commencer ma lecture, j’ai un petit hic quant à l’âge des personnages. 15 ans chacun, j’ai peur que les personnages ne soient pas très matures et connaissent leurs premiers émois amoureux (que je n’apprécie vraiment pas). C’est un problème récurrent dans les dystopies « jeunesse ». 
Bref, mettant de côté mon a priori, je me lance dans ma lecture et j’assiste à la rencontre entre June, une jeune prodige de la République destinée à un bel avenir et Day, jeune homme des rues, pauvre et effectuant quelques actes rebelles pour aider sa famille à survivre. Malheureusement ces deux jeunes ne vont pas se rencontrer dans des circonstances agréables puisque Day est suspecté d’avoir assassiné Matias, le grand frère de June. L’histoire se déroule dans une ère post-Etats-Unis où ces derniers n’existent plus et sont remplacés par la République d’un côté et les Colonies de l’autre.
La trame de l’histoire m’a plu et j’aime les contextes politiques difficiles. Le concept des ennemis sympathisant sans le savoir est intéressant. Mais j’ai été un peu déçue par les personnages. Tout d’abord, Day n’a pas du tout le caractère d’un garçon de 15 ans. Il a peut-être été endurci par sa vie dans la rue mais il paraît beaucoup plus âgé. D’ailleurs l’histoire aurait aussi bien fonctionné avec des personnages de plus de 20 ans ! Ensuite, j’ai trouvé que le caractère de June n’était pas « homogène ». Ses réactions ne correspondent pas à ce que l’on aurait imaginé. Parfois elle paraît très jeune entre 12 et 13 ans, un peu puérile et parfois elle a des réactions d’une femme forte et mature. La narration est alternée entre les deux personnages principaux, ce qui permet de les connaître individuellement.
Le bon point de l’histoire est ma surprise lors de la première scène de « violence » du livre. Je ne m’y attendais pas du tout, l’auteur a su me surprendre.
Le mauvais point est que le meurtrier de Matias est très rapidement identifiable car dès le départ on se doute que ce n’est pas Day. Un autre détail m’a agacé, June est invitée à enquêter sur la mort de son frère et elle doit se baser sur les photos de la scène de crime pour analyser les blessures de son frère alors qu’elle pourrait étudier le compte rendu et les photos de l’autopsie mais ils ne sont même pas cités (à croire que cette pratique n’existe plus dans cette République). A la fin de ma lecture, j’imagine facilement la suite dans le tome 2 : je vois probablement June intégrer les Patriotes (ennemis de la République) et l’histoire se finir dans une bataille finale avec plein de morts ! =D
Je dois relever un dernier bon point : les cheveux de Day. Oui c’est surprenant mais c’est la première fois que je lis un livre où le héros principal a les cheveux longs et blonds !


Le style d’écriture est très simple et ne m’attire pas particulièrement mais j’ai tout de même envie de connaître la suite de l’histoire. Ce style littéraire me plaît toujours autant et en particulier grâce aux scènes d’actions.
 
Ma note : 6/10
Publicités

4 réflexions sur “Legend de Marie Lu

  1. Marinette dit :

    Les cheveux de Day m'ont surprise aussi ^^
    Je suis entrain de lire la suite, Prodigy, et j'avoue que pour le moment, tu n'as pas tout a fait tort dans tes prédictions… Je n'en suis qu'à la moitié par contre, donc pour la bataille finale, je ne sais pas ^^ Je ne t'en dis pas plus, il faut garder un peu de surprise si tu lis la suite quand même ^^

    J'aime

  2. ~Kev dit :

    Ce livre me donne vraiment envie ! Sachant que j'aime la dystopie ce peut-être cool ! 🙂
    Merci pour ton avis !
    Bonne journée et… Bonne lecture :3
    ~Kev (Story Of A Reader)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s