Prodigy, Legend – Tome 2 de Marie Lu

Résumé :

Quand deux ennemis jurés forment la plus improbable des alliances…

June et Day ont échappé à leurs poursuivants. Réfugiés à Vegas, ils rencontrent un groupe de rebelles, les Patriotes, qui consentent à les aider à s’enfuir. Mais il y a une condition.
Prêts à tout, les deux adolescents acceptent : ils savent que, sans les rebelles, leurs heures sont comptées.
Pourtant, June doute

L’auteur :  

Marie Lu adore les dystopies – peut-être est-ce parce qu’elle est née en 1984 ? C’est en regardant le film Les Misérables qu’elle a eu l’idée de mettre en scène un hors-la-loi de génie et une enquêtrice exceptionnelle au XXIe siècle ! Avant de se consacrer exclusivement à l’écriture, Marie Lu était directrice artistique d’un studio de jeux vidéo. Elle vit en Californie et Legend est sa première trilogie.


Editions : Castelmore
Année de publication : 2013
Nombre de pages : 439
Fait parti de la saga Legend.
Attention spoiler !


Mon avis :


Je remercie les éditions Castelmore ainsi que l’équipe de Livraddict pour ce partenariat. Ils m’ont permis de poursuivre les aventures de Day et June (lien vers Legend Tome 1) avec un mélange de sentiments très particulier je dois dire. Le début de ce roman m’a fortement agacé et voici ce que j’ai pris comme notes lorsque j’étais quasiment à la moitié du livre :


« Je trouve que cette 1ère partie de roman est épouvantable concernant les personnalités des personnages. Day devient une mauviette. Il a des réactions qu’on attribue plutôt aux filles, il est timide, il « frissonne » de peur, il paraît fragile. Cette description ne correspond pas du tout à son comportement dans le premier tome. Il est sensible, il prend un peu trop à coeur sa relation avec June. Cette relation va beaucoup trop vite d’ailleurs.

Les personnages tentent de temps en temps de faire de l’humour mais il y a tellement peu de dialogues qu’on est surpris par cet humour soudain et qui ne correspond pas forcément à leur caractère. De plus, les dialogues ne sont pas naturels . Il faut ajouter aussi que la narration manque cruellement de mots de liaison, le roman n’est qu’une liste de phrases qui se suivent.
Pour l’instant je suis très déçue des personnages. Ils ne sont pas assez travaillés. Les deux personnages principaux ont des caractères assez proches, la différence est minime.Je compte beaucoup sur l’originalité de l’histoire pour la suite du roman.« 

J’étais plutôt énervée. Mais soudain, à la moitié du livre, tout se bouscule ! Plusieurs évènements se produisent et les actions s’enchaînent. La situation bascule et Day et June sont obligés de fuir les Rebelles qu’ils avaient rejoints pour fuir dans les Colonies. Mais ces dernières n’ont rien à voir avec l’idée que l’on s’en fait lorsque l’on a vécu en République. En effet, elles sont soumises aux pouvoirs des grandes entreprises qui les dirigent. Chaque citoyen travaille pour une entreprise, ce sont à elles qu’ils payent les loyers, ce sont elles qui fournissent les équipements collectifs ou encore rémunèrent les salariés de la ville. 

Mais ce que je préfère dans cette deuxième partie, c’est un revirement de situation radical que je n’avais encore jamais lu. J’étais persuadée que June et Day, faisant parti des Rebelles, allaient s’allier aux Colonies pour faire tomber la République en provoquant une révolution. Et pourtant c’est tout l’inverse qui se produit avec la découverte du vrai rôle des Rebelles et l’arrivée d’Anden, nouvel Elector, jeune, beau et intelligent. June apprécie la façon de penser de cet Elector et lui fait confiance concernant son plan visant à sauver la République en la modifiant. Il souhaite par exemple supprimer l’Examen qui sélectionne les futurs membres actifs de la société et qui trie les personnes en fonction de leur rang social. June doit maintenant convaincre Day de soutenir ce nouvel Elector qui souhaite améliorer l’image du gouvernement et refuse d’être comparé à son prédécesseur. Pour Day, ce changement de camp est très difficile car on lui a toujours appris à détester la République et elle est, en plus, responsable du meurtre de sa famille.

Au niveau coeur, les questions commencent à arriver. Le couple est séparé (physiquement parlant) et chacun se retrouve face à une personne qui lui fait du charme. Tess, la soeur adoptive de Day passe par la phase puberté et devient plus attirante. Day ne peut plus la regarder comme la petite fille qu’il a connu. Tess, quant à elle, souhaite voir leur relation évoluer. Mais la relation de Day avec June est une barrière pour Tess. Pendant ce temps, June sympathise avec Anden chez qui elle est « prisonnière ». Entre guillemets car elle est hébergée dans une chambre gigantesque et l’Elector lui choisit des robes somptueuses pour qu’ils dinent tous les deux. 


Ce tome 2 m’a très déçue au début pour finalement bien remonter la pente. La scène finale d’évasion est spectaculaire en partie grâce au rôle de Kaede. J’aime beaucoup le concept de ne pas se révolter contre la République comme dans la plupart des romans mais de chercher à la sauver. Je n’ai toujours pas accroché aux différentes facettes des personnalités de Day et June et le style d’écriture ne me convient pas. Heureusement qu’il y a de l’action sur la deuxième partie. Ce roman est très hétérogène, il existe un fort contraste entre les les 2 parties décrites. J’apprécie la tournure que prend l’histoire. Je lirai la suite volontiers.


Ma note : 6/10
Publicités

5 réflexions sur “Prodigy, Legend – Tome 2 de Marie Lu

  1. Clé dit :

    Oui c'est vrai. Le problème c'est que l'intrigue devient très intéressante mais je n'accroche pas aux personnages. Je suis frustrée en fait ! ^^ Car j'aimerais vraiment mettre une meilleure note.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s