La fille sur le coffre à bagages de John O’Hara

Résumé :

 

À New York, pendant la Prohibition, James Malloy, attaché de presse pour une société de production cinématographique, accompagne Charlotte Sears, actrice sur le déclin et maîtresse d’un riche homme d’affaires lié à la pègre. Au retour d’une réception, la star et son amant ont un accident de voiture… 
Ami d’Hemingway et de Fitzgerald, John O’Hara, qui fut surnommé par la critique « le Balzac américain », excelle dans le portrait désenchanté d’une société où l’on promène ses chagrins en limousine et en vison, en buvant du champagne…

 

L’auteur :

 

Ami d’Ernest Hemingway et de Francis Scott Fitzgerald, John Henry O’Hara a écrit de nombreux feuilletons et nouvelles pour le magazine américain The New Yorker. Ses scénarios et ses romans ont été très bien accueillis par la critique au point qu’on le surnomma le « Balzac américain ».
Une des œuvres majeures de John O’Hara est Rendez-vous à Samarra, qu’il publia en 1934 et dont Hemingway disait : « Si vous rêvez d’un roman magnifique, écrit par un auteur qui maîtrise parfaitement son sujet, lisez Rendez-vous à Samarra ». 

 

Editions : Le livre de poche
Année de publication : 1960
Année d’édition : 2012
Nombre de pages : 124

Mon avis :

 

J’ai acheté ce roman pendant ma période Fitzgerald. L’auteur faisant parti du club de la Génération perdue, j’ai pensé retrouver le même style d’écriture que Gatsby.

 

Il se trouve que j’ai eu beaucoup de difficultés à identifier les différents personnages. Tout d’abord ils ne sont pas décrits physiquement. Ensuite les façons de parler des personnages sont plutôt similaires. J’ai été surprise de confondre les personnages que ce soit les personnages principaux ou les personnages secondaires.
Charlotte a un caractère intéressant malheureusement je n’ai pas réussi à adhérer à ses traits. L’auteur n’a pas donné un comportement de femme à ce personnage.
Quant à l’histoire, je ne suis pas sûre d’avoir tout suivi. Le résumé se suffit à lui même.

 

Je me suis sentie à côté de l’histoire tout du long. Cette histoire ne m’a pas touchée. 

 
Ma note : 4/10
Publicités

3 réflexions sur “La fille sur le coffre à bagages de John O’Hara

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s