Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom de Barbara Constantine

Résumé : 

 

Tom a onze ans. Sa mère vingt-quatre. La vie n’est pas facile pour eux, et Tom doit souvent se débrouiller seul. Quand les placards sont vides, il visite les potagers des voisins, vole les carottes, les pommes de terre et mitonne des petits plats pour sa mère et lui. Un soir, en cherchant un nouveau jardin où s’approvisionner, Tom tombe sur Madeleine, une vieille dame couchée par terre au milieu de ses choux, en train de pleurer, sans pouvoir se relever. Tom lui vient en aide. Et, en s’occupant d’elle, il comprend que même si la vie n’est pas simple, elle est plus joyeuse à plusieurs.

 

L’auteur :

 

Barbara Constantine est scripte, céramiste et romancière. 
Elle vit en région parisienne, mais descend le plus souvent possible dans le Berry pour y planter des arbres (des cerisiers, des pruniers…), retaper des granges en ruine, écouter les rossignols délirer les nuits d’été, et surtout, passer un maximum de temps à regarder vivre ses chats, Alcide Pétochard (gentil chamallow) et Pétunia Trouduc (comme son nom l’indique). 
A Mélie, sans mélo est son deuxième roman après Allumer le chat, publié en 2007 aux éditions Calmann-Lévy. 

 

Editions : Le livre de poche jeunesse
Année de publication : 2010
Nombre de pages : 251

Mon avis :

 

J’ai préféré mettre le résumé de l’édition que j’ai reçu de Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom (offert par Nadou lors du swap Cher Journal) car il est moins détaillé et laisse une part de mystère à l’histoire comparé au résumé du l’édition initiale. En général, je lis le résumé au moment de l’achat du livre et je ne le relis pas avant de commencer ma lecture. Ainsi ça me fait l’effet de voir un film sans voir la bande annonce. C’est la découverte.

 

C’est le deuxième roman de Barbara Constantine que je lis et j’apprécie l’environnement de la campagne profonde où se déroule ses histoires. J’ai grandi à la campagne et même si on peut lui reprocher que les personnages sont stéréotypés, il y a toujours une part de vrai.

 

Tom a 11 ans. On découvre rapidement que sa mère est tombée enceinte à 13 ans et que leur situation est précaire et instable. Ils vivent dans un mobil-home et volent des légumes dans le potager des voisins pour se nourrir. Sa mère (qu’il doit présenter comme sa soeur aux autres) est irresponsable dû à son âge et préfère sortir plutôt que de s’occuper de son fils. Cependant on se doute qu’elle serait détruite si on le lui retirait. 
La vie de Tom bouscule le jour où il entends appelé à l’aide. Il va alors secourir une vieille dame tomber dans son jardin et incapable de se relever. A partir de ce moment, une relation amicale va s’établir entre les deux protagonistes.

 

Evidemment Tom est adorable et gentil. Il fait des bêtises mais on voudrait tout lui pardonner. L’association de l’enfant avec une vieille dame est un duo qui fonctionne bien. Le livre se lit très rapidement. Les phrases sont courtes et simples. Ce style correspond aussi à la manière dont les personnages s’expriment. 
Les petites visites de Tom dans le potager des voisins anglais sont « trop mignonnes » ! Toutes les relations de Tom avec les différents personnages sont toutes tendres et bien attentionnées.

 

L’édition de ce livre s’adresse aux collégiens. Il est vrai que malgré des thèmes difficiles (ado-enceinte, vol, viol, abandon…), cette histoire est adaptée aussi à la jeunesse car elle comporte de l’espoir, de la tendresse et de la douceur. 

 

Ce fut une très jolie lecture. La vie depuis l’oeil de Tom est belle et poétique.

 
Ma note : 8/10
Publicités

5 réflexions sur “Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom de Barbara Constantine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s