Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs

miss-peregrine-et-les-enfants-particuliersRésumé :

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ». Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître…

L’auteur : 

Ransom Riggs a grandi en Floride, fait ses études dans l’Ohio, puis choisi une école de cinéma à Los Angeles, où il habite aujourd’hui. Il a déjà écrit des court-métrages et des récits de voyage. C’est son premier roman.

Editions : Bayard

Année de publication : 2012

Nombre de pages : 438

Mon avis :

Miss Peregrine est un roman qui était dans ma wish-list depuis longtemps. Mais lorsque mes amis m’ont proposé d’aller le voir au cinéma, j’ai foncé à la Fnac m’offrir le premier tome ! Personnellement, je préfère lire une histoire avant de la voir au cinéma. Cela permet de faire plus travailler l’imagination.

Jacob est un ado qui n’est pas très populaire. Il vit en Floride et régulièrement va rendre visite à son grand-père. Ils sont très proches tous les deux. Forcément lorsqu’il va découvrir son grand-père mort dans les bois, tué d’une façon atroce et sanglante, Jacob tombe en dépression. Pour faire son deuil, il décide de chercher la véracité des histoires que son grand-père lui racontait étant petit. Les indices l’emmène à partir sur une petite île en Angleterre pour chercher les mystérieux « enfants particuliers »

La mise en contexte est longue mais passionnante. Nous suivons agréablement Jacob dans ses recherches sans avoir à anticiper ses actes ou ses réflexions.

Je découvre ce nouvel univers qui me rappelle vaguement le Monde de Narnia pour le côté fantastique et Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire pour le côté lugubre. Frissons et suspens sont au rendez-vous.

Le texte se rattache aux codes typiques de l’épouvante et du fantastique. J’ai d’ailleurs fait un bon de surprise lors de ma lecture… BOUH ! (oui je suis ridicule, mais ce livre est si prenant !).

Là où Ransom Riggs apporte une touche particulière à l’histoire est l’aspect cinématographie qui permet de visualiser facilement les scènes. A la fois dans l’action, le décor et la description des personnages.

Le livre en lui-même est un objet magnifique grâce à son look vintage et surtout les vieilles photos éparpillées dans le texte. Elles ne sont pas placées au hasard et leur utilisation permettent d’illustrer à merveille les scènes. J’ai été vraiment époustouflée quand j’ai découvert que ce sont des vrais photos. En effet, Ransom Riggs avait lui-même certaines de ces vieilles photos et a ensuite fait appel à des collectionneurs pour trouver celles qu’il pourrait utiliser pour son histoire.

La structure du roman est classique et prévisible mais l’auteur se rattrape par l’originalité de l’histoire.

Il s’agit d’une intrigante introduction pour le reste de la saga que je découvrirais avec plaisir !

Ma note : 9/10

N.B. : Pour aller voir le film au cinéma, j’ai lu le livre en 2 jours. Et sans me forcer ! C’était tellement génial comme univers. Le film est extra ! J’ai d’abord bien flippé en réalisant que certaines scènes ne faisaient pas partie du roman. J’ai cru que le film retraçait les 3 livres ! Mais en fait non. Le réalisateur Tim Burton a pris des libertés et a modifié l’histoire pour que cela rende mieux au cinéma. Et quelle bonne idée ! La scène des squelettes est juste incroyable ! Un chef d’oeuvre ! J’ai vraiment beaucoup aimé le film et la vision de Tim Burton pour créer l’univers des enfants particuliers.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s