Test : A quelle maison de Poudlard correspond tes habitudes de lecture ?

J’ai trouvé ce test sur le blog de Typhaine (test original sur le blog de Histoire naturelle de bibliophiles) et évidemment dès que ça touche à l’univers d’Harry Potter, je suis là !

1. Tu n’as pas de marque-pages sous la main, tu…

♥ plies la page sans vergogne.
♦ transforme le premier objet venu en marque-page.
♣ retient le passage.
♠ as toujours un marque-page, voir plusieurs, sur toi.

2. Tu abîmes un livre que l’on t’a prêté

♥ tu avais l’intention « d’oublier » de rendre le livre de toute manière.
♦ tu le rends en t’excusant platement au moment de le rendre.
♣ tu rachètes le livre et tu considères que tout le monde devrait agir ainsi.
♠ d’abord le marque-page et maintenant ça ? Cela ne t’est jamais arrivé.

3. Ta bibliothèque est rangée…

♥ sans aucune logique, d’ailleurs la moitié de tes livres sont dispersés un peu partout chez toi.
♦ tu mets les séries ensemble, mais ta principale préoccupation est d’en mettre un maximum dans ta bibliothèque, quitte à les empiler.
♣ tu les ranges par format (BD, manga, poche, etc.).
♠ par ordre alphabétique d’autrices ou auteurs. Lire la suite

Nouveaux dans ma PAL #mars2020

Je ne désemplis pas ma PAL ces derniers temps ! J’ai encore fait une folie avec des nouveaux livres. Il faut dire que j’ai commencé la série The Mortal Instruments de Cassandra Clare et je n’ai pas pu m’arrêter de lire ! J’ai du faire une commande en urgence du tome 2 , La cité des cendres qui est arrivé le lendemain de la fin du tome 1 ! Quel timing !

J’ai également acheté la suite de la trilogie de Peter May, L’Homme de Lewis pour ma lecture commune qui a commencé hier. Retour en Ecosse pour enquêter sur un nouveau meurtre.

Ensuite petit plaisir BD avec des oeuvres récompensées :

  • Les Indes Fourbes d’Alain Ayrolles et Juanjo Guarnido. Elle conte les aventures de Don Pablos de Ségovie au XVIᵉ siècle en Amérique du Sud, en quête des « Indes » et de l’Eldorado
  • In Waves de AJ Dungo. Entre les plis et les remous des vagues, naît le récit bouleversant d’une tragique histoire d’amour, portée par un trait en lignes ondoyantes. Originaire de Los Angeles, AJ Dungo rencontre Kristen au lycée. Mais alors qu’il tombe amoureux, la jeune fille, tombe malade : elle est atteinte d’un cancer qui l’emporte dix ans plus tard.

Et pour finir un très beau livre sur lequel je lorgnais depuis un moment, Les contes de Beedle Le Barde de J.K. Rowling illustrés par Lisbeth Zwerger (avec les annotations d’Albus Dumbledore !).

les contes de beedle le barde

Et vous des nouveaux achats de livres ce mois-ci ?

 

Trois hommes dans un bateau (sans parler du chien!) de Jerome K. Jerome

Trois hommes dans un bateau - Jerome K. Jerome - couverture - cover - GF flammarion

Trois hommes sur un bateau de Jerome K. Jerome fait partie du BBC challenge. Ça y est ! Je me lance enfin ! Il s’agit d’un roman culte anglais, on le dit même berceau de l’humour british ! Ne dites pas plus, j’aime déjà !

Trois petits employés de bureau, amateurs de bistros, tire-au-flanc et hypocondriaques, entreprennent, pour prendre l’air, de remonter en canot la Tamise. Munis notamment d’un banjo et d’une poêle à frire, et accompagnés d’un fox-terrier nommé Montmorency, les voilà engagés dans le plus saugrenu des périples… Au récit hilarant de cette folle équipée s’entremêlent de savoureuses digressions sur les mérites comparés d’un voyage avec ou sans fromage dans ses valises, la vaste fumisterie des bulletins météorologiques, l’inconvénient de dormir sous le même toit qu’un couple d’amoureux, ou encore l’effet démoralisant de l’air fluvial… 

Ce roman sorti en 1889 a d’abord choqué la haute aristocratie anglaise qui estime que seul leur humour mérite d’être accessible à tous. Jamais il n’avait été vu de publier ce genre d’humour « de comptoir » à la vue de tous. Quelle honte ! 

Qu’est-ce que l’on peut rire, on oublie souvent que cela a été rédigé il y a presque 150 ans !

Chaque chapitre est une aventure loufoque. Je n’ai jamais autant noté autant de citations d’un roman !

Nos petits employés de La City, étant particulièrement blasés par leur travail, font régulièrement des traits d’esprit à ce sujet :

« J’ai toujours l’impression que je fais plus de travail que je ne devrais. Non pas que je rechigne au travail, notez-le bien ; j’aime le travail, il m’enchante. Je resterais des heures à le contempler. J’adore l’avoir auprès de moi. L’idée d’en être séparé me fend le coeur.
On ne saurait me donner trop de travail ; accumuler le travail est devenu pour moi presque une passion ; mon bureau en est rempli, à tel point qu’il n’y a plus de place pour en mettre davantage. Il me faudra bientôt faire bâtir une annexe.
Et je prends soin de mon travail, aussi. Vrai, une partie de celui que j’ai à présent chez moi est en ma possession depuis des années, et il n’y a pas dessus la moindre trace de doigts. Je suis très fier de mon travail. Je le descends de temps en temps pour l’épousseter. Personne ne tient son travail en meilleur état de conservation que moi. »

Lire la suite

Le jour où le bus est reparti sans elle de Béka, Marko et Maëla Cosson

Le-jour-ou-le-bus-est-reparti-sans-elle

Le jour où le bus est reparti sans elle est un petit concentré de pensées positives. Je l’ai découvert dans une sélection de lectures sur le développement personnel.

Clémentine est une jeune femme qui s’intéresse à la méditation. Elle essaye désespérément de se réveiller tous les matins pour faire sa salutation au soleil sans jamais y parvenir. Pendant ses méditations, son esprit continue toujours de vagabonder dans ses pensées. Elle désespère de ne jamais arriver à ne penser à rien. C’est pourquoi elle s’est inscrite dans un groupe de méditation avec qui elle doit partir en weekend. Cependant rien ne va se passer comme elle l’avait imaginé.

0s1EaYg3MiTqYxyd7MeRxfEvDFg Lire la suite

Pars avec lui de Agnès Ledig

Pars-avec-lui

Pour changer, je me suis amusée à prendre un livre au hasard dans ma PAL. Scrutant lentement ma mini bibliothèque de livres non-lus, j’ai laissé trainer mon regard jusqu’à choisir l’heureux élu qui en sortirait. Je suis tombée sur Pars avec lui de Agnès Ludig. 

J’ai commencé ma lecture sans avoir lu le résumé mais au vu du titre je m’attends à une romance. D’ailleurs la couverture fait un peu amourette qu’on achète à la gare.

Je me lance dans ma lecture et découvre que les deux personnages principaux se nomment Roméo et Juliette mais pas ceux que l’on connaît ! Roméo est un jeune pompier de 25 ans, qui élève seul sa petite sœur suite à l’abandon par leurs parents. Juliette est une infirmière trentenaire, en couple depuis quelques années et avec un projet d’enfant. Leurs destins vont tragiquement se rencontrer lorsque Roméo tombe de la grande échelle lors d’une intervention et se retrouve dans le service de l’hôpital où travaille Juliette. Lire la suite