Le grand marin de Catherine Poulain

le-grand-poulain-catherine-poulainRésumé :

Une femme rêvait de partir.

De prendre le large.

Après un long voyage, elle arrive à Kodiak (Alaska). Tout de suite, elle sait : à bord d’un de ces bateaux qui s’en vont pêcher la morue noire, le crabe et le flétan, il y a une place pour elle. Dormir à même le sol, supporter l’humidité permanente et le sel qui ronge la peau, la fatigue, la peur, les blessures…

C’est la découverte d’une existence âpre et rude, un apprentissage effrayant qui se doit de passer par le sang. Et puis, il y a les hommes. À terre, elle partage leur vie, en camarade.

Traîne dans les bars.

En attendant de rembarquer.

C’est alors qu’elle rencontre le Grand Marin.

L’auteur : 

Catherine Poulain, est née en 1960. Elle commence à voyager très jeune et à multiplier les expériences professionnelles. Ouvrière dans des conserveries de poissons en Islande, saisonnière agricole en France et au Canada, barmaid à Hong Kong, employée sur des chantiers navals aux Etats-Unis, dans la pêche durant dix ans en Alaska. Elle partage aujourd’hui sa vie entre les Alpes de Haute-Provence et le Médoc où elle est respectivement bergère et ouvrière viticole.

Editions : Editions de l’Olivier

Année de publication : 2016

Nombre de pages : 372

Mon avis :

J’aime beaucoup les récits de voyage. C’est pourquoi on m’a offert ce roman. Une femme quitte la France pour vivre de la pêche en Alaska.

Au premier abord, la lecture est rude. L’écriture se limite à sujet – verbe – complément. Il n’y a pas de mots de liaison, pas de transition que ce soit entre les parties narrées ou les dialogues. Le texte est brutal. Il reflète le personnage principal Lili, qui est comme un diamant brut.

Une femme qui décide de faire un métier d’homme, qui n’hésite pas à abimer son corps. Un corps qu’elle brutalise entre le froid, le sang de poisson et les coupures.  Lire la suite

Publicités

Récit d’un joueur itinérant de Jonathan Salamon

recitdunjoueuritinerant-jonathan-salamon
Résumé :

« Le 1er avril 2013, je lâchais tout, mon boulot et mon pays pour réaliser mon rêve : Le Tour du Monde par voie terrestre sans date de retour et financé par le poker. Presque deux ans plus tard, deux motos plus tard, des centaines de rencontres plus tard, des milliers de kilomètres plus tard, des millions d’émotions plus tard… J’ai décidé de raconter mon incroyable aventure. » Deux ans seul sur la route, mais jamais solitaire, Jonathan a tout connu, les villas luxueuses, les hôtels sordides, l’hospitalité, les tripots, les parties effrénées de poker, les mauvaises passes, l’angoisse, les joies, les amitiés puissantes et éphémères, les rencontres amoureuses, les adieux déchirants, les pannes de bécane et un sentiment d’absolue liberté … C’est à cette incroyable aventure humaine aux mille rebondissements à laquelle nous convie Jonathan dans un récit échevelé, passionnant et plein d’humanité.

L’auteur : 

Jonathan Salamon a 28 ans, architecte de formation, il a tout plaqué en 2013 pour réaliser ses 2 passions : le poker et les voyages.

Edition : Hugo & Cie

Année de publication : 2015

Nombre de pages : 500

Mon avis :

J’ai toujours aimé voyager. Découvrir de nouveaux paysages, d’autres cultures. J’ai visité beaucoup de pays et ado, je me suis promis de séjourner pendant quelques temps à l’étranger. Les études ont passé et mon idée de voyage autour du monde s’est développé sans jamais se concrétiser.

Bref ce jour-là, j’y pensais. Beaucoup ! Alors le soir, après le travail, je suis allée au rayon voyage de la Fnac. Après avoir regardé les noms sur les tranches des livres des pays que j’aimerais visiter, je me retrouve devant les récits de voyage. J’ai déjà eu l’occasion d’en lire comme Un chemin de promesse (mon premier article de blog) ou encore plus tôt les aventures de Mike Horn au Pôle Nord. Mais là, une couverture captive mon attention. Récit d’un joueur itinérant du Brésil à la Colombie. L’Amérique du Sud. Exactement la destination que j’avais en tête. Lire la suite

Warner Bros Studios Tour Harry Potter – London

En mars dernier, sur un coup de tête, nous avons décidé avec un ami de nous organiser un weekend à Londres pour enfin aller voir les Studios d’Harry Potter !!

Un samedi matin, nous avons donc pris le RER puis le bus afin de rejoindre l’aéroport Charles De Gaulle. Arrivés à Londres, nous avons pris le train pour nous rendre à notre auberge de jeunesse où nous avons déposé nos affaires afin de continuer notre aventure. La visite prévue à 16h30 se trouve en fait plutôt loin de Londres. Encore un train, un changement à la gare d’Euston et à nouveau un train. Ca y est nous arrivons à la gare de Watford Junction où une navette nous attend. Une navette ? Un magnifique bus à deux étages entièrement imprimé à l’extérieur par des images des films Harry Potter. A l’intérieur, un petit film est diffusé en guise de teaser pour faire passer le trajet. Je suis tellement pressée d’y arriver ! Nous sommes partis depuis 8h le matin à Paris quand même.

Et voilà les studios par les fenêtres du bus. Je me sens comme une petite fille qui va à Disneyland pour la première fois ! Je fais ma petite danse du bonheur, Jerôme me prend en photo devant les studios et nous allons retirer nos billets.  Lire la suite

Un chemin de promesses de Edouard et Mathilde Cortès

Résumé :

Paris. Mathilde et Édouard partent en voyage de noces… à pied. Ils ont le rêve fou de rallier Jérusalem, sans un sou en poche, à la manière des pèlerins du Moyen Âge.
Des Alpes aux Balkans, des steppes d’Asie Mineure aux eaux du Jourdain, ils cheminent à travers quatorze pays, gravissant des montagnes, traversant des régions en guerre, franchissant des zones désertiques, dormant à la belle étoile.
Découvrir les autres, ils y sont forcés pour survivre, puisqu’il faut, chaque jour, trouver celui qui leur offrira de quoi se nourrir. Dans l’adversité, les jeunes mariés apprennent à mieux se connaître et à s’aimer malgré leurs faiblesses.
Ce récit de huit mois de rencontres, de solitude, de faim, de peur, constitue une extraordinaire et authentique aventure humaine et intérieure.

Les auteurs :

Edouard est journaliste-reporter. Il monte en 2003 l’expédition scientifique et culturelle Paris-Kaboul avec le reporter au Point, Olivier Weber. Mathilde est engagée dans l’action humanitaire en France et à l’étranger. Après de nombreuses action en Afrique et en Asie, elle est chargée du suivi des volontaires en Afrique de l’Ouest par l’ONG Fidesco d’où elle démissionnera pour partir en voyage de noces à Jérusalem à pied.

Editions : Pocket
Année de publication : 2010
Nombre de pages : 320

 

Mon avis :
Ce livre m’a été conseillé par mon amie Julie, qui apprenant que je partais aux JMJ de Madrid m’a parlé de ce livre. Je l’ai lu en rentrant de mon premier « pèlerinage », du coup j’étais encore dans l’ambiance spirituelle, partage et aventure humaine. Exactement les sentiments que l’on ressent dans ce livre.
 
Je dois dire que c’est une véritable leçon de vie !

Lire la suite