La Cité des Âmes Perdues – The Mortal Instruments (T5) de Cassandra Clare

La-cite-des-ames-perdues

Alerte SPOILER

A la fin du tome 4, je vous racontais avec désespoir qu’avec le confinement il était très difficile de se procurer des livres. Mais mon acharnement a payé, après avoir regardé tous les jours l’état des stocks, j’ai pu ENFIN acheté le seul et unique tome disponible ! Libération. Bref où en étions-nous resté dans l’histoire ?

Et bien, Sebastien est ressuscité ! Et en plus il est devenu copain comme cochon avec Jace. Pire que ça ils sont désormais liés, si l’un saigne, l’autre aussi. La situation semble sans issue pour les Chasseurs d’Ombres qui cherchent à tuer Sebastien pour l’éviter de reprendre le projet fou de Valentin.

Jace avait été possédé par Lilith, la maman des Démons, dans le tome précédent et il avait un comportement très étrange. Mais cette fois, il ne parait pas possédé et pourtant il ne réagit pas comme habituellement. Il tient des discours très surprenant auprès de Clary.

– Il ne t’a jamais effleuré l’esprit que tout n’était pas forcément blanc ou noir ? (…) C’était la guerre, Clary, et des gens ont été blessés, mais… la situation était différente alors. Maintenant, je sais que Sebastien ne ferait jamais intentionnellement de mal à quelqu’un que j’aime. Il sert une cause plus grande. Parfois, il y a des dommages collatéraux.
– Ton petit frère, tu appelles ça un dommage collatéral ? s’écria Clary d’un ton incrédule ?

D’ailleurs, lorsque Clary se fait volontairement kidnappée par Jace et Sebastien dans leur « appartement mouvant », on redécouvre le Jace de leur rencontre. Il est beaucoup plus sarcastique, il refait ses blagues de célibataire, charmeur, sûr de lui à l’égo surdimensionné. Les discours d’amour à Clary sonnent faux. Et d’ailleurs ils sont même blasants, voir écoeurants, le même effet que cela fait à Sebastien lorsqu’ils les voient se bécoter. Lire la suite

La Cité des Anges Déchus – The Mortal Instruments (T4) de Cassandra Clare

La-cite-des-anges-dechus

Alerte SPOILER

Quelle chance d’avoir pu recevoir le tome 4 de The Mortal Instruments pendant le confinement. Les services de livraison avaient l’air d’encore fonctionner correctement. Sauf qu’au milieu de ma lecture j’ai réalisé que je n’avais pas les tomes 5 et 6 et vu mon rythme de lecture, il allait falloir que je me les procure rapidement. Sauf que voilà ! Les commerces sont en rupture de stock ! Partout ! Je suis désespérée, j’ai mis des alertes pour être informée dès que le stock est réapprovisionné. Bref me voici lancée dans une nouvelle trilogie où je risque d’avoir une longue période d’attente entre les tomes.

Nouvelle trilogie. On retrouve tous nos personnages principaux à peine quelques semaines après la mort de Valentin et de Sebastien/Jonathan (intiment convaincue que ce dernier n’est pas vraiment mort). Et d’ailleurs, on nous le rappelle à plusieurs reprises dans ce début de roman que Sebastien s’est fait transpercé la colonne vertébrale et le coeur par Jace ! Il faut créer l’effet de surprise sur le lecteur… Sauf que ça ne prend pas chez moi.

Le relation entre Jace et Clary peut enfin être officielle et pourtant elle est étrange. Déjà pour un garçon qui n’a jamais connu l’amour, il s’exprime extrêmement bien sur le sujet. Et facilement ! Clary lui rapproche de ne pas dire clairement « je t’aime » pourtant il parle des sentiments avec beaucoup d’élégance et poésie, on pourrait dire. Et puis finalement, il y a quand même un truc qui ne va pas. On ne comprend pas vraiment d’où vient le problème. Jace fait deux pas en avant et un pas en arrière avec Clary. Et puis il faut dire qu’ils sont dans un âge où le premier rapport sexuel est imminent. La tension est palpable. J’ai d’ailleurs trouvé très sympathique la façon dont Isabelle évoque le sujet avec Clary. Lire la suite

La cité de verre – The Mortal Instruments (T3) de Cassandra Clare

la-cite-des-tenebres-tome-3-la-cite-de-verre

Alerte SPOILER

Après une brève pause après le tome 2, je me replonge dans cet univers que je n’arrive pas à décrocher. Et il faut dire qu’avec Cassandra Clare, il y a du rythme ! Plusieurs batailles de diverses tailles, des petites intrigues au sein d’une plus grande, des préparations paiement pour aider le lecteur à faire sa propre analyse… On ne s’ennuie pas !

J’attendais de lire la Cité de Verre car au vu du nom du livre, j’avais compris que nos protagonistes allaient enfin se rendre à Idris, le pays des Chasseurs d’Ombres ! La ville principale Alicante se distingue par de grandes tours en verre qui protègent la ville des démons. Nos héros s’y rendent car après avoir pris possession de l’Epée de Vérité et la Coupe Mortelle, Valentin se dirige sur Alicante où est censé se trouver le dernier Instrument Mortel, le miroir, lui permettant d’invoquer l’Ange.

Or à peine arrivés là-bas, on a une préparation paiement comme le nez au milieu du visage. Clary se fait sauver par Luke des eaux ténébreuses d’un lac, qu’on appelle aussi le lac miroir… Oui vous aussi vous avez compris où chercher le miroir. Mais ils ne le comprendront que plus tard. Lire la suite

La cité de cendres – The Mortal Instruments (T2) de Cassandra Clare

the mortal instruments 2.la cite des cendres cover pkj pocket jeunesse

Attention SPOILER

C’est parti pour le tome 2 de The Mortal Instruments. Clary et Jace sont donc frères et soeurs ! Et cet amour naissant alors ? Personnellement je n’y crois pas, je ne veux pas y croire, j’espère qu’on découvrira dans les prochains tomes qu’ils n’ont pas vraiment de lien de sang. En tout cas c’est ce qu’on leur souhaite pour éviter cette relation incestueuse ! Et en plus de cette relation ambiguë, ils découvrent qu’ils sont les enfants du vilain de l’histoire, Valentin !

Valentin est donc officiellement de retour et a bien l’intention d’arriver à ses fins grâce à la Coupe Mortelle. Sa pensée et ses discours rappellent ceux des dictateurs avec un système de castes/races mettant les Chasseur d’Ombres en leader.

« Lucian est différent. C’était un Chasseur d’Ombres autrefois, lâcha Valentin d’un ton définitif. Il ne s’agit pas d’une poignée de Créatures Obscures, Jonathan, mais de la survie de tout ce qui peuple cette planète. L’Ange n’a pas choisi les Nephilim sans raison. Nous sommes l’élite de ce monde, et nous avons pour mission de le préserver. Ici-bas, nous sommes les égaux de Dieu, et nous devons nous servir de nos pouvoirs pour sauver la Terre de la destruction, quel que soit le prix à payer. »

Lire la suite

La cité des ténèbres – The Mortal Instruments (T1) de Cassandra Clare

The Mortal Instruments - 1. La cité des ténèbres - Cassandra Clare - couverture - cover - PKJ

Lors d’une discussion littérature avec une collègue, je découvre qu’elle est passionnée de littérature jeunesse type dystopie. Lui donnant le nom de mes trilogies préférés Hunger Games, Divergente ou encore Delirium, elle m’en échange un en retour : The Mortal Instruments. J’avais déjà entendu parler de cette série mais difficile de faire le tri entre les bonnes et mauvaises dans ce style. Son enthousiasme m’a motivée à me lancer. Je n’avais pas lu de dystopie depuis un moment ayant été un peu blasée par les amourettes d’ados de 15 ans… Mais finalement ce qui m’inquiétait le plus c’était d’apprécier cette série comprenant une quinzaine de tomes alors que ma bibliothèque arrive à saturation de place !

Quand on m’a décrit cette série, on m’a dit qu’il y avait des vampires, des loups-garous, des sorciers, des fées, des anges, des démons et des chasseurs d’ombres. Ces derniers ont la particularité de recevoir leur pouvoir grâce à des runes, des tatouages, qu’ils se font sur le corps. Tous ces êtres vivent dans un monde parallèle au notre, un « Terrestre » ne peut les voir. Sauf Clary, une New-Yorkaise de 15 ans, qui découvre dans une boite de nuit qu’elle a le don de Seconde Vue et qu’elle voit ce monde parallèle. Au détour d’un meurtre de démon, elle rencontre les ados chasseurs d’ombres Lightwood dans leurs tenues de combats. Alec, beau brun ténébreux discret, Isabelle sa soeur, fille immense aux belles proportions et surtout très habile avec son fouet d’or et pour finir Jace avec sa crinière de lion et son regard de félin (décrit comme ça dans le livre !). Lire la suite