Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs

miss-peregrine-et-les-enfants-particuliersRésumé :

Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ». Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître…

L’auteur : 

Ransom Riggs a grandi en Floride, fait ses études dans l’Ohio, puis choisi une école de cinéma à Los Angeles, où il habite aujourd’hui. Il a déjà écrit des court-métrages et des récits de voyage. C’est son premier roman.

Editions : Bayard

Année de publication : 2012

Nombre de pages : 438

Mon avis :

Miss Peregrine est un roman qui était dans ma wish-list depuis longtemps. Mais lorsque mes amis m’ont proposé d’aller le voir au cinéma, j’ai foncé à la Fnac m’offrir le premier tome ! Personnellement, je préfère lire une histoire avant de la voir au cinéma. Cela permet de faire plus travailler l’imagination.

Jacob est un ado qui n’est pas très populaire. Il vit en Floride et régulièrement va rendre visite à son grand-père. Ils sont très proches tous les deux. Forcément lorsqu’il va découvrir son grand-père mort dans les bois, tué d’une façon atroce et sanglante, Jacob tombe en dépression. Pour faire son deuil, il décide de chercher la véracité des histoires que son grand-père lui racontait étant petit. Les indices l’emmène à partir sur une petite île en Angleterre pour chercher les mystérieux « enfants particuliers »Lire la suite

Publicités

Le prince de la brume de Carlos Ruiz Zafon

le-prince-de-la-brume-carlos-ruiz-zafonRésumé :

1943. Pour fuir la guerre, la famille Carver s’installe dans un village perdu sur la côte. Mais, à peine franchie la porte de la maison, des événements étranges se produisent… Avec leur nouvel ami Roland, Alicia et Max Carver vont peu à peu percer les secrets de la vieille demeure et apprendre l’existence d’un certain Caïn, surnommé le Prince de la Brume. Un personnage diabolique revenu s’acquitter d’une dette très ancienne… Voilà les trois enfants lancés à la découverte d’épaves mystérieuses, de statuettes enchantées, de gamins ensorcelés… Une aventure extraordinaire qui changera leur vie à jamais…

L’auteur :

Carlos Ruiz Zafón est né en 1964 en Espagne. L’Ombre du vent, son premier roman, a reçu le prix Planeta, celui du Meilleur Livre étranger pour la catégorie Roman, a été sélectionné pour le Femina étranger, et s’est vendu à dix millions d’exemplaires dans le monde. Après Le Jeu de l’ange (Robert Laffont, 2009), ont paru, chez le même éditeur, Marina (2011), Le Palais de minuit (2012), Les Lumières de septembre (2012) et Le Prisonnier du ciel (2012), troisième tome du cycle du Cimetière des livres oubliés, après L’Ombre du vent et Le Jeu de l’ange. Carlos Ruiz Zafón vit aujourd’hui à Los Angeles.

Editions : PKJ

Année de publication : 1992

Année d’édition : 2012

Nombre de pages : 212

Mon avis :

Encore cet auteur ? Et oui ! Depuis L’ombre du vent, je suis complètement sous l’emprise de la plume flippante de Carlos Ruiz Zafon. Cette fois-ci il s’agit de son tout premier roman qu’il n’avait pas publié à l’époque. Le Prince de la brume fait parti d’une série de trois romans dédiés à la jeunesse. L’auteur décrit ces livres comme des romans qu’il aurait aimé lire lorsqu’il était adolescent. Lire la suite