Vieux, râleur et suicidaire – La vie selon Ove de Fredrik Backman

vieux-raleur-et-suicidaire-la-vie-selon-oveRésumé :

« Ove et le chat se sont rencontrés un matin à six heures moins cinq. Le chat a détesté Ove sur-le-champ. Le sentiment était plus que réciproque »

Dans le lotissement où il vit depuis quarante ans, Ove est connu pour être un râleur de la pire espèce. Mais depuis qu’il est sans travail, il se sent seul et inutile. Il erre dans sa maison, fait des rondes de quartier pour relever les infractions des habitants. Jusqu’au jour où, las de cette routine, il décide d’en finir. Corde au cou, debout dans le salon, il est prêt à passer à l’acte…

C’est sans compter l’arrivée de nouveaux voisins et d’un chat abandonné. Interrompant involontairement ses tentatives de suicide, ceux-ci vont peu à peu pousser Ove dans ses derniers retranchements et le ramener à la vie !

Tel un chat de gouttière amoché et craintif, à la fois drôle et touchant, Ove réveille l’instinct protecteur qui sommeille en chacun de nous. Mais attention, il griffe !

L’auteur : 

Né à Stockholm en 1981, Fredrik Backman enchaîne les petits boulots avant de devenir journaliste. En 2012, il publie son premier roman, Vieux, râleur et suicidaire – La vie selon Ove, qui remporte un succès retentissant en Suède, avec plus de 500 000 exemplaires vendus en un an. Publiée dans une douzaine de pays, cette nouvelle comédie qui vient du froid place d’emblée son auteur parmi les écrivains suédois sur lesquels il faut compter.

Editions : Pocket

Année de publication : 2012

Année d’édition : 2015

Nombre de pages : 640

Mon avis : 

Par un matin tranquille, Ove, 59 ans, souhaite mettre fin à ses jours. Mais rien ne se passera comme il l’avait prévu. Entre un chat collant, une blondasse et son chien hargneux, une nouvelle voisine enceinte et hurlant après son mari, un jeune homme obèse, Ove ne trouve pas le temps de terminer ce qu’il avait commencer : mourir. Lire la suite

Publicités

Un hiver à Paris de Jean-Philippe Blondel

un-hiver-a-paris-jean-philippe-blondel-pocket-coverRésumé : 

C’est l’heure du retour de vacances. Dans le courrier en souffrance, une lettre attend Victor, professeur d’anglais depuis vingt ans. Ce qu’elle contient va raviver un souvenir enfoui.

Septembre 1984. Victor est à Paris pour sa deuxième année de prépa. Il travaille beaucoup, a peu voire pas d’amis, la compétition est de toute façon cruelle. Un jour de cours comme un autre, dans la classe d’en face on entend une insulte, une porte qui claque, quelques secondes de silence, un bruit mat, le hurlement de la bibliothécaire. Matthieu a sauté. La pression, le sentiment de transparence, la solitude ? Qu’importe. Rien, désormais, ne sera plus jamais comme avant…

L’auteur :

Né en 1964, Jean-Philippe Blondel est professeur d’anglais dans un lycée de province. Chez Delphine Montalant, il a publié en 2003 Accès direct à la plage, son premier roman, qui a rencontré un vif succès et a obtenu le prix Marie-Claire-Blais 2005, et 1979 (2004). Juke-Box (2004), Un minuscule inventaire (2005), Passage du gué(2006) – prix Biblioblog 2007 –, This is not a love song (2007) – prix Charles Exbrayat 2008 – et À contretemps (2009) ont paru aux Éditions Robert Laffont. Le Baby-Sitter (2010), G229 (2011), Et rester vivant (2011) – prix Virgin- Femina 2011 –, 06 h 41 et Un hiver à Paris (2015) ont paru aux Éditions Buchet/Chastel, qui publient en janvier 2016 son dernier roman, Mariages de saison.

Editions : Pocket

Année de publication : 2014

Année d’édition : 2016

Nombre de pages : 192

Mon avis : 

Chronique rédigée pour le  Concours ELLE/POCKET de la meilleure chronique littéraire 2016.

Retour dans les années 80 à Paris. Victor quitte sa province pour faire sa classe préparatoire dans l’un des lycées les plus réputés de la capitale. Il n’a pas d’amis et ne s’intéresse pas particulièrement aux gens. Il est là pour apprendre.

Cependant lors d’une pause cigarette, la rencontre de Matthieu va le marquer à vie. Ce dernier se suicide quelques semaines plus tard. Désigné comme son ami le plus proche, Victor se retrouve au coeur des conversations de ses camarades. Il faut admettre que tristement, les évènements tragiques rapprochent. Les barrières tombent, les personnalités se dévoilent, Victor voit son quotidien complètement chamboulé.

A travers ce roman, le personnage principal fait preuve d’une grande lucidité concernant les histoires éphémères, la solitude des classes prépas, les différentes classes sociales et la difficulté des provinciaux de s’adapter à la vie parisienne.

Blondel fait ressortir des émotions fortes grâce aux personnalités travaillées de ses personnages.

Citations :

« Vomir la jeunesse pour son inculture n’est qu’une ultime preuve de la détestation de soi. »

« Essayez la littérature, plutôt. Mieux vaut devenir le maître des illusions que le jouet de ceux qui vous entourent. »

Ma note : 5/10

Aphrodite et vieilles dentelles de K.B. Holmqvist

aphrodite-et-veilles-dentellesRésumé :

« SUCER LES BISCOTTES ÉTAIT DÉLICIEUX ET PROCURAIT D’AGRÉABLES TITILLATIONS. »

Tilda et Elida Svensson, 79 et 72 ans, célibataires, mènent une vie à la routine paisible. Elles font des confitures, vont à l’église et se couchent chaque soir exactement à la même heure. Pas de commodités à l’intérieur de leur maison vétusté : les toilettes sont au fond du jardin, l’eau est à tirer au puits. Tout change à l’arrivée d’un nouveau voisin, Alvar Klemens, ou plutôt de son chat : le félin est pris de frénésie sexuelle en mangeant une des plantes d’Alvar, que celui-ci entretient avec un engrais curieux.

Et si elles tenaient avec ce produit l’occasion de s’offrir enfin des W.C. dignes de ce nom ? La révolution est décidée : les deux dames montent un business clandestin d’élixir aphrodisiaque…

L’auteur :

Karin Brunk Holmqvist est l’une des auteurs les plus populaires de Suède. Personnalité atypique, elle a exercé de nombreuses professions, d’employée en maison d’arrêt à femme politique et mannequin pour bikinis. Elle a publié 10 romans, vendus à plus de 1 million d’exemplaires et traduits dans 5 langues.

Editions : Mirobole éditions

Année de publication : 2016

Nombre de pages : 251

Mon avis :

J’ai l’habitude de conseiller des livres à mon grand-père. Mais cette fois-ci c’est lui qui m’a conseillé ce roman suédois. Il était tellement émerveillé qu’il ne m’a même pas proposé de le lire, il l’a mis directement dans mon sac en me disant « lis-le ». Contrainte et forcée, je ne pouvais le décevoir ! =) C’est ainsi que j’ai découvert le petit monde des soeurs Svensson. Lire la suite

Le grand marin de Catherine Poulain

le-grand-poulain-catherine-poulainRésumé :

Une femme rêvait de partir.

De prendre le large.

Après un long voyage, elle arrive à Kodiak (Alaska). Tout de suite, elle sait : à bord d’un de ces bateaux qui s’en vont pêcher la morue noire, le crabe et le flétan, il y a une place pour elle. Dormir à même le sol, supporter l’humidité permanente et le sel qui ronge la peau, la fatigue, la peur, les blessures…

C’est la découverte d’une existence âpre et rude, un apprentissage effrayant qui se doit de passer par le sang. Et puis, il y a les hommes. À terre, elle partage leur vie, en camarade.

Traîne dans les bars.

En attendant de rembarquer.

C’est alors qu’elle rencontre le Grand Marin.

L’auteur : 

Catherine Poulain, est née en 1960. Elle commence à voyager très jeune et à multiplier les expériences professionnelles. Ouvrière dans des conserveries de poissons en Islande, saisonnière agricole en France et au Canada, barmaid à Hong Kong, employée sur des chantiers navals aux Etats-Unis, dans la pêche durant dix ans en Alaska. Elle partage aujourd’hui sa vie entre les Alpes de Haute-Provence et le Médoc où elle est respectivement bergère et ouvrière viticole.

Editions : Editions de l’Olivier

Année de publication : 2016

Nombre de pages : 372

Mon avis :

J’aime beaucoup les récits de voyage. C’est pourquoi on m’a offert ce roman. Une femme quitte la France pour vivre de la pêche en Alaska.

Au premier abord, la lecture est rude. L’écriture se limite à sujet – verbe – complément. Il n’y a pas de mots de liaison, pas de transition que ce soit entre les parties narrées ou les dialogues. Le texte est brutal. Il reflète le personnage principal Lili, qui est comme un diamant brut.

Une femme qui décide de faire un métier d’homme, qui n’hésite pas à abimer son corps. Un corps qu’elle brutalise entre le froid, le sang de poisson et les coupures.  Lire la suite

Le plus petit baiser jamais recensé de Mathias Malzieu

le-plus-petit-baiser-du-monde-jamais-rencense-mathias-malzieuRésumé :

Un inventeur dépressif rencontre une fille qui disparaît quand on l’embrasse. Alors qu’ils échangent le plus petit baiser jamais recensé, elle se volatilise d’un coup. Aidé par un détective à la retraite et un perroquet hors du commun, l’inventeur se lance alors à la recherche de celle qui « fait pousser des roses dans le trou d’obus qui lui sert de cœur ». Ces deux grands brûlés de l’amour sauront-ils affronter leurs peurs pour vivre leur histoire ? Un vrai faux polar romantique, regorgeant de gourmandise explosive. Comme si Amélie Poulain dansait le rock’n’roll et croisait le petit Prince avec un verre de whisky.

L’auteur :

Mathias Malzieu est né le 16 avril 1974 à Montpellier. Etant petit, il souhaitait devenir joueur de tennis professionnel pour devenir le nouveau John McEnroe mais un accident le contraint à arrêter. Pendant sa convalescence, il se met à écrire des chansons à l’aide de sa guitare. A la sortie du lycée il forme le groupe Dyonisos (rock français) nationalement connu avec sa chanson « Song for a jedi » puis celles qui ont suivi. Pendant les tournées et la préparation des albums du groupe, il va commencer à écrire. La Mécanique du Coeur a connu un énorme succès auprès du public et a été adapté au cinéma avec un bande son de Dionysos en 2012.

Son dernier roman Journal d’un vampire en pyjama sorti en 2016 aux éditions Albin Michel a reçu le Prix Essai France Télévisions.

Editions : J’ai Lu

Année de publication : 2013

Nombre de pages : 154

Mon avis : 

Mathias Malzieu, le retour. Après mon coup de coeur avec La Mécanique du Coeur  en 2011, je me replonge dans l’univers barbe à papa et amour tagada du chanteur de Dionysos.

Reçu dans le swap Coup de Coeur, cela fait plus d’un an que ce livre attends gentiment à côté de mon lit. Lire la suite