Pars avec lui de Agnès Ledig

Pars-avec-lui

Pour changer, je me suis amusée à prendre un livre au hasard dans ma PAL. Scrutant lentement ma mini bibliothèque de livres non-lus, j’ai laissé trainer mon regard jusqu’à choisir l’heureux élu qui en sortirait. Je suis tombée sur Pars avec lui de Agnès Ludig. 

J’ai commencé ma lecture sans avoir lu le résumé mais au vu du titre je m’attends à une romance. D’ailleurs la couverture fait un peu amourette qu’on achète à la gare.

Je me lance dans ma lecture et découvre que les deux personnages principaux se nomment Roméo et Juliette mais pas ceux que l’on connaît ! Roméo est un jeune pompier de 25 ans, qui élève seul sa petite sœur suite à l’abandon par leurs parents. Juliette est une infirmière trentenaire, en couple depuis quelques années et avec un projet d’enfant. Leurs destins vont tragiquement se rencontrer lorsque Roméo tombe de la grande échelle lors d’une intervention et se retrouve dans le service de l’hôpital où travaille Juliette. Lire la suite

Adolphe a disparu de Eric Metzger

adolphe a disparu

Elle m’a brusquement quitté un jeudi soir. Je ne m’y attendais pas. Autour de moi, tout s’est écroulé, les murs, le ciel et mes pensées. Et puis il y a eu ce coup de fil de ma mère. En sanglots, elle m’explique qu’Adolphe, un vieux chat asthmatique, a disparu au beau milieu du bois de Boulogne. Et alors? Elle me supplie de l’aider à le retrouver. En temps normal, j’aurais refusé. Mais je n’en avais pas la force ; c’est ainsi que l’aventure a commencé…

Adolphe a disparu est le deuxième roman de Eric Metzger connu pour son duo avec Quentin, souvent présent parmi l’équipe de Yann Barthès sur l’émission Le Petit Journal/Quotidien.

Souvent admiré par la critique littéraire, j’ai pu lire à plusieurs reprises que sous l’humoriste se trouve un écrivain au regard sensible. J’ai été surprise par son écriture intime. L’écriture révèle beaucoup de la personnalité, c’est un moyen d’expression de son âme et je l’ai particulièrement ressenti en lisant ce roman. Beaucoup de passages sont touchants. Certains passages sont d’une telle beauté/élégance/vérité que l’on voudrait les écrire sur les murs pour qu’ils soient accessibles à tous. Lire la suite

La petite fille qui avait avalé un nuage gros comme la Tour Eiffel de Romain Puértolas

Quel nom à rallonge me direz-vous ! Mais Romain Puértolas est un atypique, il écrit même ses romans sur ses chemises ! J’avais déjà lu L’histoire incroyable du Fakir dans une armoire Ikea il y a quelques années, que j’avais beaucoup aimé. Romain Puértolas a cette capacité a raconté des histoires drôles ou tendres tout en ayant un fond dramatique. Sur un ton léger, il parvient à aborder des sujets lourds comme l’immigration, la prostitution ou la maladie. Pour ce roman en particulier, il s’agit de l’adoption et de la maladie.

Ce livre trainait depuis un moment dans ma pile de livre à lire. Romain Puértolas me l’avait dédicacé lors du salon du livre de Paris en 2015. Il était grand temps que je le lise ! La petite fille qui avait avalé un nuage gros comme la Tour Eiffel est l’histoire de la petite Zahera, une petite marocaine de 10 ans souffrant de mucoviscidose, une maladie génétique qui encombre ses poumons petit à petit. Pour lui expliquer la maladie, les médecins lui ont expliqué qu’elle avait comme un nuage dans les poumons qui grossissait et qui pouvait avoir la taille de la Tour Eiffel.

Cette histoire est aussi celle de Providence, une factrice de la ville d’Orly qui, lors d’un voyage au Maroc, doit se faire opérer en toute urgence de l’appendicite. Elle y rencontre la petite Zahera et elles ont immédiatement un coup de foudre réciproque. L’une n’a jamais eu de parents et l’autre désespère de ne jamais avoir d’enfant.

Les papiers d’adoption signés, il est enfin temps pour Providence d’aller chercher Zahera pour la faire soigner en France et vivre enfin ensemble. Sauf que le jour du départ coïncide avec l’explosion du Eyjafjallajökull (je sais très bien que vous n’avez pas lu le nom entier), le volcan en Islande qui a paralysé le trafic aérien en Europe pendant plusieurs semaines. Providence fera tout pour retrouver Zahera au plus vite. Lire la suite

Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie Grimaldi

75613961_14710167

Il s’agit du premier roman que je lis de Virginie Grimaldi. J’avais déjà eu l’occasion d’offrir l’un de ses livres lors de mes échanges de livre donc elle ne m’était pas inconnue. La couverture aux couleurs vives présage un bon moment à passer et une lecture adaptée pour les vacances (dont je reviens à l’instant!). 

Le lecteur se met dans la peau de Julia, une jeune psychologue trentenaire qui cherche à prendre du recul sur sa vie après plusieurs épisodes douloureux – deuil, rupture amoureuse… Ce besoin de changement la mène de Paris à Biarritz dans la maison de retraite des Tamaris où elle exerce en tant que psychologue et y habite. Sceptique au départ concernant le rapport avec les personnes âgées – dixit les yeuves -, une relation de confiance se crée et casse les aprioris de Julia. Lire la suite

Karoo de Steve Tesich

karoo steve tesich

Si seulement j’avais lu le ruban publicitaire derrière le livre, j’aurais su à quoi m’en tenir ! Ce roman est en fait une tragédie contemporaine. Mais je m’en suis aperçue uniquement à la moitié du roman.

Karoo est un New Yorkais, qui n’a plus la carrure physique qui l’avait avant, il est en procédure de divorce avec sa femme et prétend avoir une relation très complice avec son fils adoptif qu’il n’appelle jamais. Son métier est de détruire le travail des autres. Il reprend des scénarios de film pour les transformer en films « bankable », rentable et attirant le plus de monde possible. Et il est très bon pour ça. Karoo est également alcoolique et n’arrive même plus à s’enivrer à son grand désarrois. Il s’agit d’un personnage dans lequel on ne se projette pas. Il a tout pour être détesté d’un point de vue social mais est adulé d’un point de vue professionnel.

Par un hasard surprenant, il retrouve la mère biologique de son fils, Leïla, et décide qu’elle fasse partie de sa vie. Cachant la vérité de leur lien biologique, la relation entre Karoo, Leïla et son fils est troublante et inconfortable. Karoo a comme un plaisir malsain a être le seul à connaitre la vérité. Lire la suite