Doctor Who : Adventures in lockdown par Chris Chibnall, Russell T Davies, Steven Moffat et bien d’autres

Alors je préfère prévenir dès le départ, je suis une très grande débutante en matière de Doctor Who. Et ce n’est pas faute d’en avoir entendu parlé ! J’avais même vu le TARDIS devant le Doctor Who Experience à Cardiff. Mais je n’avais jamais regardé la plus longue série de science-fiction de l’histoire, honte sur moi. Cependant, depuis que je me suis installée au Royaume-Uni, j’ai pu découvrir la saison 11 sur la BBC (pourquoi commencer par le début, n’est-ce pas ?). Cette saison est le début du 13e Docteur, qui est cette fois incarné par une femme Jodie Whittaker. Bref j’ai regardé la saison d’un traite et lorsque j’ai vu ce livre en rayon, je me suis dit pourquoi pas !

Il s’agit d’un recueil de nouvelles rédigées par les scénaristes, réalisateurs et autres lors du premier confinement au Royaume-Uni. Certaines avaient déjà été publiées sur le site internet et d’autres sont inédites. Elles sont accompagnées de très jolis graphismes en noir et blanc (qu’on meurt d’envie de colorier d’ailleurs). Lors de l’achat de ce livre, £2.25 sont reversés à l’association BBC Children in Need. De nombreux enfants ont subit mentalement les confinements à reprise et ce geste extrêmement simple peut toujours aider.

Lire la suite

Globalia de Jean-Christophe Rufin

Globalia

En cette période de confinement, on n’est pas trop certains de savoir ce qu’on a envie de lire. Contemporain ? Fantastique ? Humoristique ? J’ai décidé de ne pas choisir par genre mais pas taille de livre. Et oui, ne prenant plus les transports en commun, c’est l’occasion de laisser du repos à mes livres de poches et de consacrer du temps au « grands » livres. C’est ainsi que j’ai commencé Globalia de Jean-Christophe Rufin.

Il m’avait été conseillé par l’une de mes professeurs en Master qui me l’avait présenté comme le meilleur roman de science-fiction de tous les temps. Un livre sur un monde très proche du notre dans le temps. Je l’avais trouvé par hasard dans la bibliothèque familiale et l’avais emprunté pour le lire. Cela fait maintenant 4 ans que je l’ai « emprunté ». 

Bienvenue à Globalia où la mondialisation est devenue un art de vivre. Il n’y a plus de frontières, les déplacements sont libres dans la zone sécurisée qui enveloppe plusieurs continents. On y parle une langue commune. Les origines culturelles sont standardisées.

– Tu ne comprends pas, Kate. Ce sera partout la même chose. Partout nous serons en Globalia. Partout, nous retrouverons cette civilisation que je déteste.
– Évidemment, puisqu’il n’y en a qu’une ! Aurais-tu la nostalgie du temps où il y avait des nations différentes qui n’arrêtaient pas de se faire la guerre ?
– Tu me récites la propagande que tu as apprise comme nous tous. Globalia, c’est la liberté ! Globalia, c’est la sécurité ! Globalia, c’est le bonheur.
Kate prit l’air vexé. Le mot de propagande était blessant.
– Moi, reprit Baïkal d’un ton passionné, je continue à croire qu’il existe un ailleurs.

Lire la suite

La Horde du Contrevent (BD) de Eric Henninot

C’est en célébrant Noël que j’ai réalisé que je n’avais toujours pas lu la BD offerte par ma soeur au Noël d’avant ! Sous la « contrainte » sororale, j’ai l’ai embarqué avec moi pendant mes vacances. Je pense que c’était le moment parfait pour la lire car je l’ai lu en une traite !

Cette BD qui m’a passionné est l’adaptation du chef d’oeuvre d’Alain Damasio La Horde du Contrevent par Eric Henninot. J’avais eu un coup de coeur pour ce roman et cette BD m’a complètement replongée dans cet univers que j’avais tant apprécié.

Le préface d’Alain Damasio explique comment le projet est né et le chemin difficile qui a été parcouru pour en arriver là. Eric Henninot n’a pas abandonné ce projet malgré les difficultés, et le résultat en valait le coup ! Les dessins sont assez bruts, avec encore beaucoup de traits de crayon, et vont très bien avec la personnalité des personnages, bruts, comme le vent qu’ils affrontent.

Pour ceux qui n’ont pas encore lu le roman, voici un bref résumé (mais je vous conseille vraiment de le lire !) : Lire la suite

Je suis de retour !

fullsizeoutput_305d

J’ai laissé mon blog de côté pendant un an. Et pour cause, j’étais un peu occupée. Cette année 2017 a été pour moi une année de découverte extraordinaire. Je suis partie en tour du monde pendant 9 mois ! En passant par l’Asie, la Nouvelle-Zélande et l’Amérique du Sud, j’ai vécu une vie complètement différente avec pour seule maison mon sac à dos. En dehors de ma zone de confort et de mes habitudes, il était impossible d’avoir une routine. Ce qui comprends aussi une routine lecture.

Pendant mon voyage, j’ai lu surtout pendant mes longues heures de bus en alternant avec des périodes de sommeil ou d’évasion musicale. J’ai du abandonner mes livres papier que j’aime pour une liseuse ultra légère et super fine qui était très pratique et complètement appropriée pour ce nouveau mode de vie.

Comme je n’ai pas eu le temps de prendre de notes pendant mon voyage, je vais vous donner la liste de livres que j’ai lu et ça sera à vous de me dire ce que vous en avez pensé ! Lire la suite

Always Blue de Veronica Rossi

always-blue-cover-veronica-rossiRésumé :

Alors que le domaine de Rêverie s’est effondré, Sédentaires et Sauvages tentent tant bien que mal de cohabiter dans les grottes où ils se sont réfugiés. Mais les ressources s’épuisent et le départ devient inéluctable, même si les tempêtes font rage au dehors. S’ils veulent survivre, il leur faut rejoindre le Calme Bleu, un lieu encore épargné par les ravages de l’Ether. Pour cela, Perry et Aria, plus unis que jamais, doivent délivrer Cinder, un mystérieux garçon qui peut contrôler l’Ether. Il est retenu prisonnier par Sable, le cruel chef de la tribu des Cornans…

L’auteur : 

Veronica Rossi est née à Rio de Janeiro, au Brésil. Enfant et adolescente, elle a vécu dans différents pays du monde. Elle s’est finalement installée en Californie, où elle vit aujourd’hui avec son mari et ses deux fils. Elle a étudié les beaux-arts à San Francisco, mais se consacre désormais entièrement à l’écriture. Never Sky est son premier roman.

Editions : Nathan

Année de publication : 2014

Nombre de pages : 359

Fait partie de la saga Never Sky.

Attention spoilers. Tome 3.

Mon avis :

Ca y est ! J’ai enfin terminé la trilogie Never Sky ! J’avais acheté le dernier tome le jour de sa sortie (en 2014) et c’est seulement maintenant que je le lis.

La difficulté a été de me remettre dans l’histoire. Si je me souvenais parfaitement du contexte, des décors et des personnages principaux, j’avais cependant oublié une partie de l’histoire et surtout l’histoire des personnages secondaires. Néanmoins l’auteur fait un gros effort en faisant le résumé des deux tomes précédents et en expliquant tout dans les détails chaque élément. Lire la suite