War and Peas de Jonathan Kunz et Elizabeth Pich

War and peas

« Hilarious, morbid, and sometimes oddly touching, War and Peas is among the best of the best in modern comics. You’ll be laughing out loud. » — Sarah Andersen, creator of Sarah’s Scribbles

Les créateurs du compte Instagram War and Peas ont sorti leur premier recueil de comics. Humour noir, esthétique digne des contes de fées et des chutes à chaque fin de planche en font la parfaite recette d’un bon moment de rire.

On y retrouve avec plaisir leurs personnages : la Grande Faucheuse qui prend beaucoup de plaisir à visiter ses clients potentiels, un robot désespérément amoureux de sa créatrice et une sorcière en manque d’assurance mais un peu hot.
war-and-peas-romantic-evening

Lire la suite

Trois hommes dans un bateau (sans parler du chien!) de Jerome K. Jerome

Trois hommes dans un bateau - Jerome K. Jerome - couverture - cover - GF flammarion

Trois hommes sur un bateau de Jerome K. Jerome fait partie du BBC challenge. Ça y est ! Je me lance enfin ! Il s’agit d’un roman culte anglais, on le dit même berceau de l’humour british ! Ne dites pas plus, j’aime déjà !

Trois petits employés de bureau, amateurs de bistros, tire-au-flanc et hypocondriaques, entreprennent, pour prendre l’air, de remonter en canot la Tamise. Munis notamment d’un banjo et d’une poêle à frire, et accompagnés d’un fox-terrier nommé Montmorency, les voilà engagés dans le plus saugrenu des périples… Au récit hilarant de cette folle équipée s’entremêlent de savoureuses digressions sur les mérites comparés d’un voyage avec ou sans fromage dans ses valises, la vaste fumisterie des bulletins météorologiques, l’inconvénient de dormir sous le même toit qu’un couple d’amoureux, ou encore l’effet démoralisant de l’air fluvial… 

Ce roman sorti en 1889 a d’abord choqué la haute aristocratie anglaise qui estime que seul leur humour mérite d’être accessible à tous. Jamais il n’avait été vu de publier ce genre d’humour « de comptoir » à la vue de tous. Quelle honte ! 

Qu’est-ce que l’on peut rire, on oublie souvent que cela a été rédigé il y a presque 150 ans !

Chaque chapitre est une aventure loufoque. Je n’ai jamais autant noté autant de citations d’un roman !

Nos petits employés de La City, étant particulièrement blasés par leur travail, font régulièrement des traits d’esprit à ce sujet :

« J’ai toujours l’impression que je fais plus de travail que je ne devrais. Non pas que je rechigne au travail, notez-le bien ; j’aime le travail, il m’enchante. Je resterais des heures à le contempler. J’adore l’avoir auprès de moi. L’idée d’en être séparé me fend le coeur.
On ne saurait me donner trop de travail ; accumuler le travail est devenu pour moi presque une passion ; mon bureau en est rempli, à tel point qu’il n’y a plus de place pour en mettre davantage. Il me faudra bientôt faire bâtir une annexe.
Et je prends soin de mon travail, aussi. Vrai, une partie de celui que j’ai à présent chez moi est en ma possession depuis des années, et il n’y a pas dessus la moindre trace de doigts. Je suis très fier de mon travail. Je le descends de temps en temps pour l’épousseter. Personne ne tient son travail en meilleur état de conservation que moi. »

Lire la suite

Je suis de retour !

fullsizeoutput_305d

J’ai laissé mon blog de côté pendant un an. Et pour cause, j’étais un peu occupée. Cette année 2017 a été pour moi une année de découverte extraordinaire. Je suis partie en tour du monde pendant 9 mois ! En passant par l’Asie, la Nouvelle-Zélande et l’Amérique du Sud, j’ai vécu une vie complètement différente avec pour seule maison mon sac à dos. En dehors de ma zone de confort et de mes habitudes, il était impossible d’avoir une routine. Ce qui comprends aussi une routine lecture.

Pendant mon voyage, j’ai lu surtout pendant mes longues heures de bus en alternant avec des périodes de sommeil ou d’évasion musicale. J’ai du abandonné mes livres papier que j’aime pour une liseuse ultra légère et super fine qui était très pratique et complètement appropriée pour ce nouveau mode de vie.

Comme je n’ai pas eu le temps de prendre de notes pendant mon voyage, je vais vous donner la liste de livres que j’ai lu et ça sera à vous de me dire ce que vous en avez pensé ! Lire la suite

Vieux, râleur et suicidaire – La vie selon Ove de Fredrik Backman

vieux-raleur-et-suicidaire-la-vie-selon-oveRésumé :

« Ove et le chat se sont rencontrés un matin à six heures moins cinq. Le chat a détesté Ove sur-le-champ. Le sentiment était plus que réciproque »

Dans le lotissement où il vit depuis quarante ans, Ove est connu pour être un râleur de la pire espèce. Mais depuis qu’il est sans travail, il se sent seul et inutile. Il erre dans sa maison, fait des rondes de quartier pour relever les infractions des habitants. Jusqu’au jour où, las de cette routine, il décide d’en finir. Corde au cou, debout dans le salon, il est prêt à passer à l’acte…

C’est sans compter l’arrivée de nouveaux voisins et d’un chat abandonné. Interrompant involontairement ses tentatives de suicide, ceux-ci vont peu à peu pousser Ove dans ses derniers retranchements et le ramener à la vie !

Tel un chat de gouttière amoché et craintif, à la fois drôle et touchant, Ove réveille l’instinct protecteur qui sommeille en chacun de nous. Mais attention, il griffe !

L’auteur : 

Né à Stockholm en 1981, Fredrik Backman enchaîne les petits boulots avant de devenir journaliste. En 2012, il publie son premier roman, Vieux, râleur et suicidaire – La vie selon Ove, qui remporte un succès retentissant en Suède, avec plus de 500 000 exemplaires vendus en un an. Publiée dans une douzaine de pays, cette nouvelle comédie qui vient du froid place d’emblée son auteur parmi les écrivains suédois sur lesquels il faut compter.

Editions : Pocket

Année de publication : 2012

Année d’édition : 2015

Nombre de pages : 640

Mon avis : 

Par un matin tranquille, Ove, 59 ans, souhaite mettre fin à ses jours. Mais rien ne se passera comme il l’avait prévu. Entre un chat collant, une blondasse et son chien hargneux, une nouvelle voisine enceinte et hurlant après son mari, un jeune homme obèse, Ove ne trouve pas le temps de terminer ce qu’il avait commencer : mourir. Lire la suite

Aphrodite et vieilles dentelles de K.B. Holmqvist

aphrodite-et-veilles-dentellesRésumé :

« SUCER LES BISCOTTES ÉTAIT DÉLICIEUX ET PROCURAIT D’AGRÉABLES TITILLATIONS. »

Tilda et Elida Svensson, 79 et 72 ans, célibataires, mènent une vie à la routine paisible. Elles font des confitures, vont à l’église et se couchent chaque soir exactement à la même heure. Pas de commodités à l’intérieur de leur maison vétusté : les toilettes sont au fond du jardin, l’eau est à tirer au puits. Tout change à l’arrivée d’un nouveau voisin, Alvar Klemens, ou plutôt de son chat : le félin est pris de frénésie sexuelle en mangeant une des plantes d’Alvar, que celui-ci entretient avec un engrais curieux.

Et si elles tenaient avec ce produit l’occasion de s’offrir enfin des W.C. dignes de ce nom ? La révolution est décidée : les deux dames montent un business clandestin d’élixir aphrodisiaque…

L’auteur :

Karin Brunk Holmqvist est l’une des auteurs les plus populaires de Suède. Personnalité atypique, elle a exercé de nombreuses professions, d’employée en maison d’arrêt à femme politique et mannequin pour bikinis. Elle a publié 10 romans, vendus à plus de 1 million d’exemplaires et traduits dans 5 langues.

Editions : Mirobole éditions
Année de publication : 2016
Nombre de pages : 251

Mon avis :

J’ai l’habitude de conseiller des livres à mon grand-père. Mais cette fois-ci c’est lui qui m’a conseillé ce roman suédois. Il était tellement émerveillé qu’il ne m’a même pas proposé de le lire, il l’a mis directement dans mon sac en me disant « lis-le ». Contrainte et forcée, je ne pouvais le décevoir ! =) C’est ainsi que j’ai découvert le petit monde des soeurs Svensson. Lire la suite