Bilbo le Hobbit de J.R.R Tolkien

bilbo le hobbit tolkien cinémaRésumé :

Bilbo, comme tous les hobbits, est un petit être paisible. L’aventure tombe sur lui comme la foudre quand le magicien Gandalf et treize nains barbus viennent lui parler de trésor, d’expédition périlleuse à la Montagne Solitaire gardée par le grand dragon Smaug, car Bilbo partira avec eux ! Il traversera les Terres Solitaires et la forêt de Mirkwood dont il ne faut pas quitter le sentier, sera capturé par les trolls qui se repaissent de chair humaine, entraîné par les gobelins dans les entrailles de la terre, contraint à un concours d’énigmes par le sinistre Gollum, englué par la toile d’araignée géante…

L’auteur : 

John Ronald Reuel Tolkien, plus connu sous sa signature : J. R. R. Tolkien,est un écrivain, poète, philologue et professeur d’université anglais.
Il est principalement connu en tant qu’auteur des romans de high fantasy Bilbo le Hobbit et Le Seigneur des anneaux.
Tolkien est professeur d’anglo-saxon à l’université d’Oxford (Pembroke) de 1925 à 1949, et professeur de langue et de littérature anglaise à Merton de 1945 à 1959.
Ami proche de C. S. Lewis, il est, comme lui, membre du groupe littéraire connu sous le nom d’Inklings. Tolkien est nommé commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique par la reine Élisabeth II le 28 mars 1972.
Après sa mort, son troisième fils Christopher publie plusieurs ouvrages basés sur les nombreuses notes et manuscrits inédits de son père, dont Le Silmarillion.
Avec Bilbo le Hobbit et Le Seigneur des anneaux, ces livres forment un ensemble uni de récits, poèmes, essais et langues construites concernant le monde imaginaire d’Arda, dont la Terre du Milieu est le continent principal. Dans les années 1950, Tolkien donne le nom de legendarium à ces écrits.
Ses ouvrages ont eu une influence majeure sur les écrivains de fantasy ultérieurs. En 2008, le Times l’a classé sixième d’une liste des « 50 plus grands écrivains britanniques depuis 1945″.
Editions : Le livre de poche
Année de publication : 1937
Année d’édition : 2012
Nombre de page : 380

Mon avis :

Bilbo le Hobbit est un livre qui m’a été offert par mon père il y a déjà 1 an et demi. Il était tant que je le sorte de ma PAL !
Pendant mes vacances de Noël, j’ai pu voir la fin du film La désolation de Smaug qui passait à la télé américaine. Certes j’ai pu voir certaines scènes mais je n’ai pas de problème particulier avec les spoilers.
J’ai décidé de me lancer dans cette lecture car ce roman de J.R.R. Tolkien m’a été conseillé pour commencer l’étendue de ses œuvres contrairement au Seigneur des Anneaux (que je possède depuis plus de 10 ans mais qui n’est toujours pas sorti de ma PAL).

Bilbo le Hobbit est narré comme un conte par l’écrivain. On peut voir certaines expressions comme « Bilbo allait le découvrir plus tard » ou « et ce fut la dernière fois qu’ils se virent ». Cette narration permet de garder en haleine tout au long de l’histoire.

Ce roman est un classique des romans d’aventure fantasy. Il s’agit de la formation d’un groupe d’aventuriers (des nains) ayant besoin des services de Bilbo, un hobbit, pour récupérer l’or appartenant aux ancêtres des nains. Bilbo aime sa petite vie tranquille. Les hobbits apprécient la routine et ne sont pas du genre à partir à l’aventure. Cependant, Bilbo a dans ses gênes le goût du risque. Même s’il reste septique au départ, Bilbo va se prendre au jeu et va développer un courage même supérieur à celui des nains.

Toute l’équipe, accompagnée au départ par Gandalf le magicien, partent vers des terres méconnues où chaque étape est rythmée par une rencontre ou une difficulté. J’ai été un peu déçue que Gandalf s’absente pendant une bonne partie du roman car c’est un personnage que j’apprécie grandement.

Ce qui m’a surprise dans ce roman est vraiment le côté conte pour enfants où les animaux et autres créatures parlent. Contrairement aux extraits de film que j’ai pu voir, il n’y a pas particulièrement de grandes scènes de guerre ou de monstres qui font froid dans le dos. Le livre a été adapté et modifié afin de rendre les films plus impressionnants, avec des bagarres légendaires et surtout des scènes allongées avec plus de détails.

Bilbo aime les énigmes et la scène où il rencontre Gollum est mémorable. Le jeu est simple. Bilbo s’est perdu et Gollum voudrait le manger. Ils décident alors de se lancer des énigmes tour à tour. Si Bilbo ne trouve pas la solution, Gollum le mangera, si Gollum ne trouve pas, il devra montrer la sortie à Bilbo.
Voici un exemple :
On ne peut la voir, on ne peut la sentir, on ne peut l’entendre, on ne peut la respirer. Elle s’étend derrière les étoiles et sous les collines, elle remplit les trous vides. Elle revient d’abord et suit après. Elle termine la vie, tue le rire.
Alors vous avez trouvé la réponse ?

C’est dans ce roman que l’on découvre comment Bilbo s’est procuré l’anneau mais nous ne connaissons pas encore son pouvoir !

Bilbo le Hobbit Un voyage inattendu Peter Jackson Martin Freeman

Bilbo le Hobbit, Un voyage inattendu de Peter Jackson avec Martin Freeman

Je pense que les films doivent être très bien adaptés bien que je ne sois pas convaincue qu’il fallait nécessairement en faire trois ! Le livre est relativement court. Maintenant je pense regarder la trilogie de Bilbo. Sans avoir vu les films, j’ai tout de même été très influencée par les images des extraits du film et je n’ai pas pu me détacher du visuel aperçu. La narration sous forme de conte permet à ce livre d’être lu par tous. Cette lecture était divertissante.

Ma note : 7/10
Publicités

2 réflexions sur “Bilbo le Hobbit de J.R.R Tolkien

  1. Marinette dit :

    J'adore la scène de Bilbo et Gollum avec les énigmes ^_^ J'ai vu les adaptations récemment, et ce fut un vrai plaisir. J'espère que tu aimeras 😉 Et, que tu liras la trilogie du Seigneur des Anneaux.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s