Le Rouge et le Noir (Manga) de Stendhal

J’apprecie toujours redécouvrir des classiques de la littérature en bande-dessinées. Cette fois-ci, c’est une variante manga avec le Rouge et le Noir de Stendhal.

Je dois confesser n’avoir jamais lu le livre. Déjà car il s’agit d’un pavé de 800 pages et quelques, et qu’en général je préfere ces longues tragédies en film (je pense à Anna Karénine par example, très beau film avec Keira Knightley). On peut constater qu’il y a un sacré travail scénaristique car il a fallu résumer toute cette histoire en seulement 192 pages ! Il y a également énormément de modestie dans le travail d’adaptation. Il y a parfois des indications telles que « les personnages ne sont pas encore amoureux à ce moment de l’histoire » alors qu’ils viennent de se dire « je t’aime ». On imagine que dans le roman il y a beaucoup plus de subtilités qui laissent comprendre le lecteur qu’en effet, des sentiments pareils sont encore prématurés dans l’histoire.

Les dessins sont très bons et la version manga apporte un certain dynamisme à l’œuvre. En particulier lorsque les personnages sont outrés, énervés ou agacés. Car le format manga caricature les réactions et peut les rendre parfois mêmes drôles.

J’ai vraiment apprecié avoir la vision d’ensemble de l’œuvre par le biais du manga. Ce roman me semble aussi profond dans la psychologie des personnages que dans les Liaisons Dangereuses. Mais surtout, j’ai enfin compris pourquoi le roman s’intitulait ainsi ! Pour ceux ignorant comme moi, Julien Sorel, jeune charpentier vivant en campagne, souhaite s’élever dans la société. Deux choix se présentent à lui : devenir le nouveau Napoléon, son modèle, en portant la veste rouge des militaires ou rejoindre les ordres et porter la soutane noire des prêtres. Si la deuxième solution lui semble la plus facile au départ, les opportunités vont finalement le tourner vers l’artistocratie et le faire rentrer dans ce milieu en tant précepteur. La suite de sa vie sera surtout mouvementée par son goût des femmes et de son succès à les faire tomber pour lui, rappelant le Vicomte de Valmont des Liaisons Dangereuses et son attrait à la séduction.

Très bonne entrée en matière. Je lirai le roman dans sa totalité un jour. Il est bien de rappeler que ce manga ne remplace nullement l’oeuvre originale.

Le Rouge et le Noir (manga), de Stendhal, editions Soleil Manga, 192 pages, 6,99€.

Une réflexion sur “Le Rouge et le Noir (Manga) de Stendhal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s