La théorie de la contorsion de Margaux Motin

la-theorie-de-la-contorsion-margaux-motinRésumé :

Je suis quelqu’un d’assez souple, dans la vie, en général. J’veux dire, je m’adapte à peu près à toutes les situations. Mais dès qu’on essaie de me ranger dans des cases et de me coller des étiquettes, je suis trop nombreuses, on fait des crises de claustrophobie. C’est mauvais pour mon teint et en plus, après, je digère mal. Je veux bien être  » Mère « , ça me va.  » Illustratrice « , c’est cool.  » Fiiiille « , ça me satisfait, de toute façon, si je devais faire pipi debout, j’arrêterais pas de saloper mes godasses. Mais je ne peux pas être que ça, tout le temps. Je veux être libre d’être toutes les femmes que j’ai envie d’être, même celles auxquelles j’ai pas encore pensé, même celle que je ne pensais pas vouloir être y’a cinq minutes. Et ça me semble évident que ça serait archi pas écologique tout le papier qu’il faudrait pour coller des étiquettes à toutes ces bonnes femmes… Donc autant nous laisser courir toutes nues dans les champs de pâquerettes. CQFD.

L’auteur :

Margaux Motin est illustratrice free lance et travaille pour la presse, l’édition et la publicité.

Après un baccalauréat L option arts plastiques, Margaux Motin fait un BTS Communication visuelle à l’École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art.

En 2009, elle collabore avec Florence Foresti pour les illustrations du DVD de son spectacle « Mother Fucker ».

Margaux Motin, illustratrice adulée de la « blogosphère », sort sa première BD « J’aurais adoré être ethnologue » en 2009. Un livre tout à son image: drôle, poétique, provocateur et terriblement attachant.

Elle sort ensuite « La théorie de la contorsion » en 2010, « La tectonique des plaques » en 2013, « Oui! 101 questions à se poser avant de se marier » et « Margaux Motin rencontre la femme parfaite est une connasse » en 2015.

Année de publication : 2010

Editions : Marabout

Nombre de pages : 176

Mon avis :

Margaux Motin est repérée dès les premières pages : c’est une Parisienne ! Elle est également une fille moderne aux différentes facettes. Elle a bien compris qu’une femme a différents rôles : elle peut être à la fois mère, fille, épouse, ado attardée, délurée… Cette BD montre une compilation de toutes ces femmes qui cohabitent  l’intérieur de nous et qui arrivent portant à faire de nous des personnes « relativement » cohérentes. Ou complètement frappadingues pour d’autres.

Les planches toujours humoristiques touchent à des scènes de la vie réelle où souvent on se dit « ah mais ça m’est déjà arrivé ça! ». Cependant on aurait jamais imaginer qu’il était possible de raconter cette anecdote en la rendant drôle.

Margaux Motin se dessine avec un certain goût pour la mode. J’aime beaucoup comment elle s’habille et aussi la gestuelle apportée à son personnage principale. Elle est élégante et très sensuelle dans ces mouvements. Et à la fois, en pleine crise de flemmardise, on reconnaît tout de suite la démarche « je m’en fou du monde, allez tous mourir en silence ».

theorie-de-la-contorsion-margaux-motin-frigo

Un véritable coup de coeur pour cette BD, j’ai acheté en même temps La tectonique des plaques qui étaient au même stand. Dommage pour moi, j’ai réalisé que j’avais acheté les tomes 2 et 3 sans avoir le 1. Après cette super lecture, cela sera une bonne occasion de retourner l’acheter !

Très bon moment avec Margaux Motin !

Ma note : 10/10

Publicités

3 réflexions sur “La théorie de la contorsion de Margaux Motin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s